Des microbes salutaires

Une étude publiée dans Nature révèle un lien entre le microbiome des feuilles et la productivité des écosystèmes terrestres. «La diversité des microbes présents sur les feuilles des arbres influence positivement la productivité de la communauté arborescente», explique la doctorante Isabelle Laforest-Lapointe, auteure principale de l'article.

Un domaine en émergence

La psychologie des relations humains/animaux s'impose comme un champ de recherche à part entière.

Des analyses génétiques récentes suggèrent que la coévolution de l'humain et du chien a commencé il y a déjà 32 000 ans. Pas étonnant que les chiens aient développé une telle aptitude à répondre aux signes non verbaux de leurs maîtres. Selon la théorie de la biophilie, les humains ont un intérêt pour les êtres vivants en général. Cette théorie expliquerait que des enfants de un à trois ans observés pendant des séances de jeux libres réagissent davantage aux animaux qu'à des jouets attrayants. Cet intérêt pour les (autres) animaux aurait possiblement conféré un avantage évolutif à l'humain en l'amenant à la domestication de plusieurs espèces utiles. Et même si les particularités des relations entre humains et animaux varient d'un pays à l'autre (les chiens servent de compagnons en Occident et de protéines dans certains pays asiatiques!), la coévolution des humains et des animaux est observée à travers toutes les cultures de la planète.

Embellir le Centre-Sud

Des étudiants en design proposent des projets de réaménagement des espaces publics du quartier. 

Une quinzaine de finissants au baccalauréat en design de l'environnement ont présenté des projets de réaménagement des espaces publics du quartier Centre-Sud, dans le cadre d'un atelier en design urbain offert au trimestre d'automne 2016. «Nous nous sommes intéressés en particulier au secteur à l'ouest du pont Jacques-Cartier, soit dans les environs de la Maison Radio-Canada, de la Brasserie Molson et en dessous du pont, précise Marta Masferrer Juliol, qui a donné le cours avec son collègue Christian Thiffault, tous deux architectes et chargés de cours à l'École de design. Ce secteur sera appelé à changer prochainement, puisque la brasserie Molson a annoncé son intention d'y cesser ses activités et Radio-Canada a vendu son terrain pour déménager ses installations quelques mètres plus à l'est. Le tout va libérer pas mal d'espace.»

Quatre professeurs et trois étudiants récompensés

La Faculté des sciences décerne ses prix annuels en enseignement et en recherche.

Plus d'une cinquantaine de personnes se sont réunies, le 24 mai, à l'occasion de la remise des prix d'excellence 2017 en enseignement et en recherche de la Faculté des sciences. Le professeur Benoît Marsan, du Département de chimie, a obtenu le Prix d'excellence en enseignement – volet carrière, alors que sa collègue Claudia Verret, du Département des sciences de l'activité physique, a reçu le Prix d'excellence en enseignement – volet relève. Les professeurs Mohammad-Ali Jenabian, du Département des sciences biologiques, et Alexandre Gagnon, du Département de chimie, ont obtenu le Prix de la recherche – Relève, tandis que les doctorants Isabelle Laforest-Lapointe (biologie), Emmanuel Martin (biochimie) et Dominic Matte (sciences de la Terre et de l'atmosphère) ont reçu le Prix de la recherche – Meilleure publication étudiante.

29 Mai 2017

Plus de 2,5 millions des IRSC

Trois professeurs obtiennent des subventions pour des projets de recherche. 

26 Mai 2017

Espaces multisensoriels

L'UQAM se dote de deux salles équipées pour stimuler les cinq sens. 

24 Mai 2017

L'imaginaire du crime 

Le postdoctorant Alex Gagnon compte parmi les lauréats du concours Étudiants-chercheurs étoiles.

23 Mai 2017

Montréal, ville intelligente

Le concours Savoir Affaires Montréal récompense quatre Uqamiennes.

23 Mai 2017

Partenariat fructueux avec Ubisoft

Deux chercheurs ont eu accès aux mégadonnées de l’entreprise de jeux vidéo afin de mener des études sur le comportement des joueurs.