Collations des grades 2017

La réussite des étudiants est célébrée lors de six cérémonies à la Place des Arts.

8 Décembre 2017 à 15H18

La réussite des étudiants est célébrée lors de six cérémonies à la Place des Arts.
Photo :Alexis Aubin

L’UQAM a accueilli plus de 7 500 personnes, diplômés, invités et amis, à l’occasion de six cérémonies de collation des grades qui se sont déroulées pour la première fois cette année à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts de Montréal, les 5 et 6 décembre derniers.

Organisées par le Bureau des diplômés, en collaboration avec les six facultés et l’École des sciences de la gestion, le Registrariat et divers services, les cérémonies ont mis en vedette les nouveaux diplômés des facultés des arts et de communication, de science politique et de droit, des sciences, des sciences de l'éducation, des sciences humaines et de l’École des sciences de la gestion. L’entrée solennelle des diplômés et du cortège d’honneur était accompagnée par le quintet de cuivre Magnitude 6, dirigé par Thierry Champs, professeur au Département de musique. Durant les cérémonies, les nouveaux diplômés ont défilé sur scène en traversant un faisceau lumineux, symbole marquant la fin d’une étape et le début d’une nouvelle.

Plusieurs professeurs, chargés de cours, directeurs de programme et directeurs de départements, vice-doyens, doyens et vice-recteurs ainsi que des représentants des conseils de diplômés facultaires étaient présents pour saluer les nouveaux diplômés. 

Dans son allocution, le recteur Robert Proulx a mentionné que les diplômés font désormais partie d'un réseau de plus de 250 000 diplômés qui participent activement à l’essor de notre société dans tous les secteurs  d’activités depuis bientôt 50 ans.

Pour la première fois également cette année, les cérémonies étaient retransmises en direct sur les pages Facebook de l’UQAM et du Bureau des diplômés. Cette initiative a connu un vif succès, certaines cérémonies ayant été visionnées plus de 12 000 fois.

Professeurs émérites

Les professeurs retraités Claude Panaccio (Département de philosophie), Richard Bourhis (Département de psychologie), Danielle Laberge (Département de management et technologie) et Pierre Filiatrault (Département de marketing) ont reçu le titre de professeur émérite à l’occasion des collations des grades de la Faculté des sciences humaines et de l’École des sciences de la gestion. Cette rare distinction est remise aux professeurs retraités dont les réalisations en enseignement, en recherche, en création ou dans les services à la collectivité ont contribué de façon très significative au rayonnement de l’Université, grâce à la reconnaissance extérieure à laquelle elles ont donné lieu.

Claude Panaccio

Après une carrière de plus de 30 ans à l’Université du Québec à Trois-Rivières, Claude Panaccio a été professeur au Département de philosophie de l’UQAM de 2004 à 2015. Ses travaux dans les sphères de la philosophie médiévale et de la théorie de la connaissance ont joui d’une très grande reconnaissance auprès de ses pairs, autant au Canada qu’à l’international. Le chercheur a concouru à la compréhension de l’histoire et de la genèse de la pensée de nombreux philosophes de l’époque médiévale, en plus d'élaborer sa propre théorie des concepts. L’importance de ses travaux, notamment sur le philosophe anglais Guillaume d’Ockham, ont fait l’unanimité tant du côté des philosophes de langue française que de ceux de langue anglaise.

Membre fondateur de la Société de philosophie du Québec, rédacteur francophone de la revue Dialogue de l’Association canadienne de philosophie et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en théorie de la connaissance, Claude Panaccio a notamment remporté le prix Acfas André-Laurendeau en 2009. Il a participé à l’organisation d’une cinquantaine de colloques et congrès, a publié une centaine d’articles scientifiques et plusieurs livres en français et en anglais, en plus de prononcer plus de 200 communications et conférences à travers le monde.

Richard Bourhis

Professeur au Département de psychologie de l’UQAM de 1988 à 2015, Richard Bourhis a acquis une notoriété internationale pour ses travaux dans le domaine de la psychologie sociale. Cet homme de convictions a contribué de façon significative à l’avancement des connaissances en élaborant des concepts reconnus – vitalité «objective» et «subjective» –, en participant à la constitution de la «Théorie de l’identité sociale» ou en démontrant la validité de différents modèles par ses études expérimentales. Ses recherches dans les domaines de la discrimination et des relations intergroupes, de l’acculturation et de l’intégration des immigrants, ainsi que de la communication interculturelle et de l’aménagement linguistique ont eu une influence marquante sur les politiques publiques.

Directeur de la Chaire Concordia-UQAM en études ethniques de 1996 à 2006, puis directeur du Centre d’études ethniques des universités montréalaises de l’Université de Montréal de 2006 à 2009, Richard Bourhis a notamment reçu un doctorat honoris causa de l’Université de Lorraine. Le documentaire de Radio-Canada La leçon de discrimination, auquel il a collaboré en 2006, a remporté divers prix au Québec, au Canada et «au Japon. Il a également rédigé 170 articles ou chapitres de livres, prononcé plus de  250 communications scientifiques et contribué à la formation de dizaines d’étudiants au doctorat et au postdoctorat.

Danielle Laberge

Ayant débuté sa carrière au Département de sociologie de l’UQAM en 1982, Danielle Laberge a, durant près de 20 ans, décroché près de 50 subventions et contrats de recherche, publié 11 livres ou ouvrages collectifs, 22 chapitres de livres, près de 60 articles scientifiques et 30 rapports de recherche. Sur le plan de l’engagement social, elle a été une des pionnières de la conception, du développement et de la réalisation de la recherche partenariale dans les années 1990. Elle a ensuite poursuivi sa carrière dans des fonctions de haute direction, assumant les postes de vice-rectrice à l’Enseignement et à la Recherche et création de 2001 à 2004, puis de vice-rectrice à la Vie académique et vice-rectrice exécutive de 2004 à 2008. Dans un contexte particulièrement difficile, elle a été nommée rectrice intérimaire de 2006 à 2008.

En 2009, Danielle Laberge a réintégré le corps professoral au sein du Département de management et technologie de l’ESG. Elle a rejoint  l’équipe de la Chaire en gestion de projet et s’est rapidement investie dans l’enseignement de la gouvernance, des enjeux de direction et de la gestion de projet. Elle a également développé un partenariat avec la University of Economics de Hô Chi Minh-Ville au Vietnam. Grâce à ce partenariat, une vingtaine d’étudiants vietnamiens suivent chaque année le programme de MBA pour cadres de l’ESG depuis 2012.

Pierre Filiatrault

Professeur au Département des sciences administratives dès 1971, Pierre Filiatrault a contribué  à bâtir l’ESG UQAM. Le chercheur de réputation internationale dans le domaine de la gestion des services, de la planification, du comportement du consommateur et du marketing a publié une vingtaine de livres et plus de 80 articles scientifiques.

Directeur du module de gestion et intervention touristique de 1979 à 1981, vice-doyen de la Famille des sciences de la gestion de 1981 à 1983, puis directeur du Centre de recherche en gestion de 1985 à 1991 et de 2000 à 2003, Pierre Filiatrault a été doyen de l’ESG de 2003 à 2008. Au cours de son mandat, il a contribué à forger l’identité de l’École avec, notamment, le développement de son image de marque.

Après son mandat de doyen, il a repris sa carrière de professeur au Département de marketing jusqu’en septembre 2017. Il a enseigné le marketing aux trois cycles à l’ESG ainsi que dans les programmes délocalisés en Europe, en Amérique latine, en Afrique et en Asie. Élu membre de la Société royale du Canada en 2002, il a aussi obtenu le prix hommage au Gala Prix Performance du Réseau des diplômés de l’ESG en 2013 et le titre de Grand ambassadeur de l’École en 2015.

Doctorats honoris causa

L’UQAM a également remis trois doctorats honoris causa lors des cérémonies de collation de grades. On peut lire les articles sur les doctorats honorifiques remis à Denis Villeneuve (B.A. communication, 1992) sur recommandation de la Faculté de communication, à Réjean Thomas sur recommandation de la Faculté des sciences humaines, ainsi qu’à Alexandre Taillefer sur recommandation de l’École des sciences de la gestion.

Articles connexes
PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE