Carrières à suivre

Des diplômés de l'UQAM occupent des postes stratégiques dans toutes les sphères de la société: quelques noms à retenir.

29 Janvier 2018 à 16H49, mis à jour le 31 Janvier 2018 à 10H45

Série Carrières à suivre

Depuis novembre dernier, l’Union des municipalités du Québec a un nouveau président. «Les villes, créatrices de bonheur pour leurs citoyennes et citoyens, s’inscrivent comme des actrices de premier plan en ce qui a trait au développement des communautés, déclare Alexandre Cusson (B.A.A., 1991). J’ai toujours été un fervent défenseur du rôle et des responsabilités qui leur reviennent. Je suis maintenant honoré de le faire à titre de président de l'UMQ.» Réélu à la mairie de Drummondville pour un second mandat à l'issue des dernières élections municipales, Alexandre Cusson, ancien directeur de collège, est très impliqué dans sa communauté. Il a présidé, entre autres, le Mondial des cultures, le Centre d'action bénévole et le Club Rotary de Drummondville, en plus d'avoir agi comme conseiller pédagogique pour les Voltigeurs, le club de hockey local.

De nombreux autres diplômés de l'UQAM ont été élus ou réélus lors des dernières élections municipales, dont les maires Stéphane Maher (B.A.A., 1985) à Saint-Jérôme et Richard Perreault (B.Sc. activité physique, 1984) à Blainville ainsi que les maires d'arrondissement François Croteau (M.B.A., 2007), dans Rosemont–La-Petite-Patrie, Benoit Dorais (B.A. philosophie, 1997), dans Sud-Ouest, nommé président du comité exécutif,  Luc Ferrandez (M.A. science politique, 1987), dans Plateau-Mont-Royal, Pierre Lessard-Blais (B.A. communication, politique et société, 2008), dans Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, et Émilie Thuillier (M.Sc. environnement, 2005), dans Ahuntsic-Cartierville. La conseillère de ville dans l'arrondissement Ville-Marie Cathy Wong (LL.B., 2008) est devenue la première Montréalaise à occuper la fonction de présidente du conseil municipal.

La journaliste Sophie Andrée Blondin (B.A. communication, 1985) a repris la barre du magazine de culture scientifique Les années lumière, animé depuis 35 ans par Yanick Villedieu à la radio de Radio-Canada. La journaliste, qui a animé les émissions Bien dans son assiette et Les éclaireurs, n'est pas une nouvelle venue aux Années Lumière, où elle a déjà travaillé pendant sept ans. «J’ai le double mandat de poursuivre la tradition de rigueur et d’imprimer ma personnalité à l’émission, dit l'animatrice. Pour le remplir, je mets à profit mes années d’expérience comme journaliste scientifique, mais aussi ce que j’appelle mon regard oblique, qui fait appel à la sensibilité et la créativité.»

La gestionnaire Isabelle Foisy (B.A.A., 1993), qui a notamment fait ses preuves chez Bell, à la Chambre de commerce de l'Est de Montréal et au cabinet de comptables Demers Beaulne, vient de prendre la tête de QuébecInnove, un réseau qui regroupe une centaine des principaux acteurs de la recherche et de l'innovation au Québec – dont les universités – et qui est responsable de la mise en œuvre d'éléments clés de la Stratégie québécoise de la recherche et de l'innovation 2017-2022. «J’aime que les organisations pour lesquelles je travaille se dépassent et soient pertinentes dans leur environnement, affirme la diplômée. QuébecInnove représente une occasion unique de mettre en lien les producteurs et les utilisateurs du savoir afin de créer plus d’histoires à succès et de faire de l’innovation québécoise notre marque de commerce.»

Denis Martel (M.B.A., 1991), qui agissait à titre de recteur par intérim de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) depuis juillet dernier, a été nommé recteur par le conseil des ministres. Il était vice-recteur à l'enseignement, à la recherche et à la création depuis 2006 et avait auparavant fait carrière à l'Université de Sherbrooke.

Originaire de la Guadeloupe, Paméla Obertan (Ph.D. droit, 2014) a été nommée maître de conférences en science politique à l'Université des Antilles sur le pôle Guadeloupe. Après des études en droit européen à Paris, la jeune femme a entrepris une maîtrise en droit international à l'UQAM, suivie d'un double doctorat (droit et science politique) en cotutelle avec l'Université des Antilles et de la Guyane. Sa thèse portait sur les stratégies de contestation des pays en voie de développement face à l’universalisation du brevet sur le vivant.

Spécialiste en formation à distance et en intelligence artificielle pour favoriser l'apprentissage humain, Valérie Psyché (Ph.D. informatique cognitive, 2007) a été nommée professeure à l'Université TÉLUQ.

Procureur en chef adjoint à Amos depuis 2012, Thierry Roland Potvin (LL.B., 2000) a été nommé juge à la Cour du Québec. Il exercera principalement à Amos et siègera à la Chambre criminelle et pénale, à la Chambre civile et à la Chambre de la jeunesse.

Véronique Proulx (M.B.A., 2008) est devenue en septembre dernier la première femme p.-d.g.  de Manufacturiers et Exportateurs du Québec (MEQ). Arrivée à titre de directrice des communications, affaires publiques et stratégie en 2015, elle a ensuite occupé les postes de vice-présidente, affaires corporatives et stratégie, puis de vice-présidente Québec. Elle connaît le milieu de l'économie manufacturière et de l'exportation comme sa poche, ayant auparavant travaillé pendant 14 ans au sein de Laval Technopole et pendant 4 ans à titre de présidente de Commerce International Québec.

L'un des cofondateurs de la clinique Juripop, l'avocat Marc-Antoine Cloutier (LL.B., 2014), a été nommé négociateur en chef par le Comité provincial de concertation et de développement de l'industrie du taxi (CPCDIT). Il agira comme procureur et porte-parole de cette industrie auprès du gouvernement afin de trouver des solutions aux problèmes engendrés par l'arrivée d'Uber dans le paysage québécois. «C’est un mandat d’envergure et c'est avec sérieux que je l'exécuterai en trouvant une solution durable aux enjeux qui touchent actuellement l'industrie. Il faut réglementer le tout afin que ce soit équitable tant pour les chauffeurs, les propriétaires de permis que les entreprises de taxi», affirme l'avocat.

Deux jeunes Uqamiens s'affronteront dans la circonscription montréalaise de Gouin lors des prochaines élections provinciales. En effet, l'entrepreneur social Olivier Gignac (B.A. communication, 2014), conseiller chez Magnéto, un organisme du domaine de la réalisation audionumérique, a été nommé candidat pour le Parti Québécois. Il affrontera donc Gabriel Nadeau-Dubois (M.A. sociologie, 2017), co-porte-parole de Québec Solidaire.

Figure connue dans le milieu de la publicité, Samia Chebeir (B.A.A., 1997) a fait ses armes chez Taxi, Cossette et lg2 Montréal avant d'être nommée, l'été dernier, présidente de FCB Montréal, une agence qui gère les comptes de clients tels que Nivea, Air Canada, Weight Watchers Canada et Financière Sun Life.

 

 

Julie Miville-Dechêne (B.A. science politique, 1981), qui a été présidente du Conseil du statut de la femme de 2011 à 2016, puis représentante du Québec au sein de la Délégation permanente du Canada auprès de l'UNESCO, occupe, depuis décembre, le nouveau poste d'émissaire aux droits et libertés de la personne pour le gouvernement du Québec. L'ex-journaliste de Radio-Canada a reçu un prix Reconnaissance en 2008.

Nicholas St-Jacques (LL.B., 2005) a été désigné Avocat de l’année 2017 par le Jeune Barreau de Montréal dans la catégorie Droit criminel et pénal. Ce plaideur de haut vol, qui a agi dans plusieurs dossiers à la Cour suprême du Canada, a souvent fait partie de l’équipe d’entraîneurs de l'UQAM pour le concours interuniversitaire de plaidoirie George A. Gale. Membre du Comité de l’administration de la justice en matière criminelle du Barreau de Montréal, il siège au conseil d’administration du Projet Innocence Québec  et de la Société Élizabeth Fry du Québec. Il travaille au sein du Groupe Nouraie, aux côtés de Me Lida Sara Nouraie (LL.B., 04), chargée de cours à la Faculté de science politique et de droit.

Marc Beaudoin (M.B.A., 2017), qui travaillait auparavant comme directeur adjoint à l'Association de la construction du Québec, a été nommé directeur général du Conseil Interprofessionnel du Québec, un organisme qui regroupe les 46 ordres professionnels de la province et qui les représente auprès du gouvernement.

Le jeune chercheur  William Grenier-Chalifoux (B.A. communication, politique et société, 2014) a été nommé spécialiste de projet adjoint – Jeunesse au siège de l'UNESCO, à Paris, où il contribue à l'élaboration de programmes liés à l'agenda Jeunesse, Paix et Sécurité. Spécialisé dans le domaine de la prévention de l'extrémisme violent, il complète sa maîtrise en science politique à la Chaire Raoul-Dandurand.

L'actuaire de formation Philippe Legris (B.Sc. actuariat, 2007), qui a notamment œuvré au sein du Mouvement Desjardins et à la Banque Nationale, a été nommé vice-président chez Accuracy Canada. Accuracy est une société de conseil financier d'origine européenne qui compte une dizaine de bureaux en Europe, en Asie et au Québec.

Marco Décelles (B.A.A. comptabilité de management, 1991), qui était, depuis 2013, vice-président et chef de l'exploitation chez Héma-Québec, a été nommé directeur général de la Fondation québécoise du cancer en août dernier. Il succède à Ginette Charest (M.B.A., 1996), lauréate d'un prix Reconnaissance de l'ESG en 2011, qui occupait le poste depuis 2015 et qui agit maintenant comme consultante.

Nelly Esméralda Zarfi

Le Conseil des Montréalaises compte deux nouvelles membres. Conseillère stratégique en communication et médiation environnementales, Marie-Ève Maillé (M.Sc. sciences de l'environnement, 2009; Ph.D. communication, 2013) est aussi professeure associée au CINBIOSE. À l'origine de la page Facebook Décider entre hommes, elle s'est également fait connaître par son combat pour la confidentialité des données de recherche dans la cause qui l'a opposée à une entreprise d'éoliennes. Aujourd'hui comédienne, Nelly Esméralda Zarfi (B.A. relations internationales et droit international, 2007; M.A. science politique, 2009) s'implique depuis 10 ans pour la cause des femmes et a notamment travaillé comme consultante auprès du gouvernement indonésien.

Jean-Pierre Hamel (B.Sc. enseignement en activité physique, 1986), directeur du Centre sportif de l'UQAM, fait maintenant partie du conseil d'administration de l'Alliance Sport-Études, un organisme qui a pour mission de contribuer à la réussite scolaire et sportive des athlètes québécois de haut niveau qui poursuivent des études postsecondaires.


 

Hajar Jerroumi (B.A. relations internationales et droit international, 2017), qui travaille pour l'organisme Action Jeunesse de l'Ouest de l'île, a été sélectionnée par Concertation Montréal pour faire partie du Groupe des Trente, une initiative visant à promouvoir la diversité au sein des conseils d'administration en regroupant 30 jeunes leaders de moins de 40 ans. Pendant ses études, Hajar Herroumi a représenté l'UQAM aux simulations diplomatiques de l'OTAN à Washington et de l'ONU à New York.

Maude Gendron

Six Uqamiennes et deux Uqamiens faisaient partie de la troisième édition du palmarès des 30 chefs de file de demain qui font bouger l'industrie des communications, dressé en novembre 2017 par Infopresse: Fred  Bastien (B.A. communication, 2011), créateur indépendant, Maude Bourcier-Bouchard (B.A. communication marketing, 2015), créatrice de contenus chez lg2, Sarah Babineau (B.A. cumul de programmes, 2017), consultante en création de contenu et réseaux sociaux, photographe et influenceuse, Maude Gendron (B.A.A. gestion du tourisme et de l'hôtellerie, 2013), gestionnaire senior marketing à C2 Montréal, Simon Laliberté (B.A. design graphique, 2012), designer et fondateur de l'Atelier BangBang, Mélissa Desrosiers (B.A. communication marketing, 2011), stratège campagnes marketing à la Banque Nationale, Stéphanie Michaud (B.Sc. psychologie, 2013), stratège média au sein de l'agence OMD et Rose-Aimée T. Morin (C.création littéraire, 2009; C. communication, 2010), rédactrice en chef du magazine Urbania.

Toutes les nominations des diplômés de l'UQAM qui sont portées à l'attention du Bureau des diplômés sont annoncées dans son bulletin ainsi que sur le site du Bureau, dans la section Nominations des Nouvelles.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE